[yaoi] Red blinds the foolish

  • Imprimer
OrokamonoWaAkaWoKirau

Informations sur le titre :

Titre original : 愚か者は赤を嫌う - Orokamono wa Aka wo Kirau
Mangaka : Est Em
Editeur original : Ohzora Shuppan et Shogakukan
Prépublié dans : mellow mellow et Ikki
Année : 2008
Nombre de volumes : 1 (terminé)
Genre : Yaoi - Drame

Titre : Red blinds the foolish
Scantrad US : Licencié par Deux Press
Scantrad FR : Rooftop Scenery

Résumé :

Rafita, surnommé le Matador rouge, est l'étoile montante du monde de la corrida. Affronter un taureau ne lui a jamais fait peur, pas même lorsqu'il a tué son premier taurillon, à l'âge de douze ans. Mais lorsqu'il tombe amoureux de Mauro, un boucher qui dépèce les taureaux qu'il tue, sa confiance en lui se lézarde. Le matador se met à faire des cauchemars dans lesquels Mauro est tour à tour le taureau qu'il affronte dans l'arène et le boucher qui découpe son cadavre transpercé.
Habilement pensé et dessiné par est em, l'auteure de Tango, Orokamono wa Aka wo Kirau décrit dans un style sensible et passionné une relation complexe et une pratique culturelle où le sublime et le sauvage se rencontrent.

[Traduction du synopsis de Deux Press.]

Avis :

Déjà avec Tango, son premier recueil, est em avait placé la barre haut. L’œuvre est d'ailleurs disponible en français aux éditions H et je ne peux que vous en conseiller l'achat. A la lecture de ce livre, plus que les talents de dessinatrice et de conteuse indéniables de la mangaka, ce qui m'avait impressionnée, c'était l'ambition dont elle faisait preuve. Certes, l'ensemble, bien qu'excellent, n'était pas parfait non plus. Il y avait de la place pour de l'amélioration et j'ai d'ailleurs dû m'y reprendre à deux fois avant de commencer à apprécier Tango à sa juste valeur.
En revanche, ce que j'ai instantanément admiré chez est em, c'est le fait qu'elle ne se se pose pas de limites et qu'elle n'hésite pas à prendre des risques et à se mettre en difficulté. Les mangakas qui sortent d'emblée des sentiers battus pour explorer de nouveaux domaines et créer leur propre univers ne sont pas si fréquents, encore moins dans le genre du BL. C'est bien simple, ses mangas, même son premier, ne ressemblent à rien de connu. Elle fait du est em.
Et Red blinds the foolish, à mes yeux, est tout simplement l'aboutissement de Tango.
On mesure d'emblée à quel point est em a gagné en maîtrise et en fluidité et on peut réellement apprécier l'ambition dont elle fait preuve au lieu de se contenter de l'admirer. Ce recueil comporte beaucoup d'idées toutes plus originales les unes que les autres, développées et racontées avec un grand talent et beaucoup d'enthousiasme, ce qui rend la lecture très stimulante. Vous l'aurez compris, Red blinds the foolish est l'oeuvre d'est em que j'ai préférée parmi celles que j'ai lues jusqu'à présent, l'auteure étant elle-même une de mes mangakas favorites. C'est dire si je vous en conseille la lecture.

Note : Deux Press ayant fait faillite, il devient de plus en plus difficile de se procurer Red blinds the foolish à un prix raisonnable et j'ai beau l'adorer, je rechigne à l'idée de dépenser une quarantaine d'euros pour un malheureux bouquin. Pour info, sur Mangatraders, on peut télécharger une version scannée dont j'ai dû me contenter faute de mieux mais si par le plus grand des hasards, quelqu'un savait où et comment je pourrais l'acheter à un prix "normal", qu'il me fasse signe, surtout !

Fiche rédigée par Caro