Annonce
  • Ne peut instancier la fonction mail.
  • Ne peut instancier la fonction mail.

[seinen] Thermae Romae

ThermaeRomae

Informations sur le titre :

Titre original : テルマエ・ロマエ - Thermae Romae
Mangaka : YAMAZAKI Mari
Editeur original : Enterbrain
Prépublié dans : Comic Beam
Année : 2009
Nombre de volumes : 6 (terminé)
Genre : Seinen - Comédie, Historique, Fantastique

Titre français : Thermae Romae
Editeur français : Casterman
Nombre de volumes : 5 (en cours)
Prix public : 7.95 €

Résumé :

Lucius Modestus, architecte romain en panne d’inspiration, découvre un passage à travers le temps qui le fait émerger au XXIe siècle, dans un bain japonais !!! Entre stupeur et émerveillement, Lucius parviendra-t-il à mettre à profit cette fantastique découverte pour relancer sa carrière ?
Des thèmes jamais abordés dans les mangas publiés en France à ce jour : les cultures japonaise et romaine des bains, le tout sur un ton décalé à l’humour qui fait mouche : comique de situation et quiproquo en pagaille. On se délecte des tribulations de cet orgueilleux Romain de l’Antiquité qui se trouve projeté dans le Japon d’aujourd’hui.

[Résumé de l'éditeur.]

Avis :

Pour être honnête, Thermae Romae ne m'attirait a priori absolument pas. Cette série est très éloignée de ce que j'ai l'habitude de lire et ni les couvertures, ni le synopsis ni les arguments de vente avancés par l'éditeur n'ont excité ma curiosité. En fait, c'est tout simplement le titre qui m'a donné envie de lire les quatre premiers chapitres disponibles sur internet qui m'ont eux convaincue d'acheter les deux premiers tomes. Et j'ai été bien avisée car cette série s'est avérée excellente, distrayante en plus d'être originale.
Comme je disais, c'est donc clairement une série humoristique. L'aspect historique n'est pas particulièrement poussé mais il est tout de même suffisamment développé pour que la série soit crédible. Celle-ci repose en effet entièrement sur l'opposition entre le Japon contemporain et le monde romain et il était donc nécessaire d'apporter un certain soin à la description du contexte. Le style des dessins convient d'ailleurs particulièrement bien au sujet et au ton de la série. Cependant, l'aspect documentaire est loin d'être l'enjeu principal et ce n'est pas plus mal car si je veux en apprendre plus sur les Romains et leur histoire, ce n'est pas un manga que je vais aller lire,
Il faut ensuite mentionner qu'il n'y a pas d'intrigue suivie du style début - milieu - fin avec une progression tout au long de la série. La mangaka explore un thème différent à chaque chapitre et cela convient bien à la série, ça lui apporte de la légèreté. Certes, Thermae Romae ne pourrait pas se prolonger indéfiniment car au bout d'un moment, le procédé perd de sa fraîcheur mais comme elle ne dure que 6 tomes, ce risque est évité.
En fait, je pense que le véritable coup de génie de l'éditeur a été de placer des commentaires de l'auteur entre chaque chapitre. Ils constituent ainsi à la fois une respiration, un commentaire du chapitre précédent et un espace où la mangaka peut s'exprimer. Elle ne s'en prive d'ailleurs pas et parle avec beaucoup d'humour de la genèse du chapitre, de sa passion pour les bains ou encore de son expérience de japonaise expatriée en Europe, établissant ainsi un lien avec le lecteur. Cela évite à la série de sembler un peu artificielle et vaine passée la surprise des premiers chapitres et constitue pour moi la grande trouvaille qui distingue cette série des autres du même genre.
Enfin, cette édition est particulièrement soignée et le livre est ainsi bien plus beau et de bien meilleure qualité que les autres se situant dans la même tranche de prix (malheureusement).

Fiche rédigée par Caro

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir