[yaoi] Hana wa Saku ka

HanaWaSakuKa

Informations sur le titre :

Titre original : 花は咲くか - Hana wa Saku ka
Mangaka : HIDAKA Shôko
Editeur original : Gentôsha
Prépublié dans : Rutile
Année : 2009
Nombre de volumes : 4 (en cours)
Genre : Yaoi - Romance

Titre français : Hana wa saku ka
Editeur français : Taifu comics
Nombre de volumes : 2 (en cours)
Prix public : 8.99 €

Résumé :

Un soir, Kazuki Sakurai, célibataire de 38 ans débordé de travail, percute un jeune homme à la gare. Dans le choc, le magazine qu'il transportait est abîmé. Par chance, le jeune homme en question, Youichi Minagawa, qui étudie les beaux arts et vit dans une vaste maison ancienne avec deux de ses cousins, possède le même magazine. Il propose donc à Sakurai de venir chez lui avec ces mots : "Je vais échanger mon exemplaire avec le votre. Ainsi, vous n'aurez plus matière à vous plaindre."
Malgré l'agacement et la frustration qu'il ressent face au comportement arrogant du peu sociable Youichi, Sakurai ne peut s'empêcher de revenir encore et encore dans la demeure isolée, inexplicablement attiré par son mystérieux propriétaire.

Avis :

J'ai du mal à parler de cette série et pourtant, je l'aime vraiment beaucoup. Son idée de départ n'est pas franchement originale. Un homme approchant de la quarantaire rencontre un jeune homme et contre toute attente, ils tombent amoureux. Non seulement ça fait partie des intrigues bien stéréotypées typiques du BL mais en plus, il est très facile de se planter quand on l'utilise. Mais les personnages sont construits avec habileté et se révèlent crédibles et attachants. Leur importante différence d'âge et leurs personnalités respectives ne sont pas juste des prétextes pour enchaîner les clichés. Au contraire, la mangaka décrit la naissance et la montée des sentiments avec une grande délicatesse, utilisant autant le pouvoir des mots que le jeu des regards et des expressions. Hana wa Saku ka raconte ainsi le bouleversement vécu par les personnages et la manière donc leur relation évolue de fil en aiguille. C'est une série très poétique que j'aime beaucoup.
Cependant, il y a un gros point noir : l'édition de Taifu. Le prix est élevé pour une qualité médiocre, notamment au niveau de la typographie. Autant le dire, je n'aime pas Taifu ! Pour moi, c'est un peu le Panini du BL (bon, en moins pire quand même). Sincèrement, j'ai vraiment essayé mais bien que j'adore cette série, j'ai eu énormément de mal à finir la lecture de la VF. Donc je suis désolée de devoir le dire, mais j'ai largement préféré la version proposée en anglais par la team de scantrad Nakama.

Fiche rédigée par Caro

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir