[josei] Princess Jellyfish

PrincessJellyfish

Informations sur le titre :

Titre original : 海月姫 - Kurage Hime
Mangaka : HIGASHIMURA Akiko
Editeur original : Kôdansha
Prépublié dans : Kiss
Année : 2009
Nombre de volumes : 11 (en cours)
Genre : Josei - Comédie, Romance

Titre français : Princess Jellyfish
Editeur français : Delcourt
Nombre de volumes : 9 (en cours)
Prix public : 6.99 €

Résumé :

Tsukimi Kurashita possède une véritable passion pour les méduses depuis sa plus tendre enfance. Lorsqu'elle visite un aquarium, elle promet à sa mère de devenir un jour une princesse. Malheureusement, elle ne peut pas tenir cette promesse faite à sa défunte mère, et est aujourd'hui une fujoshi (otaku au féminin) membre d'une communauté appelée Amars rejetant toutes formes de choses classes. Mais le jour où elle doit sauver Kurara, la petite méduse, la jeune otaku va faire une drôle d'expérience...

[Résumé tiré du site Dailymanga.org]

Avis :

Kuragehime m'a plu d'emblée. Cependant, à l'origine, je la considérais plutôt comme une série anecdotique, du genre que j'aime mais sans plus. C'est donc clairement sur la durée que cette série s'est avérée excellente. J'ai pris de plus en plus de plaisir à la lire et aujourd'hui, j'attends la sortie de chaque nouveau chapitre avec impatience.
L'auteur a su trouver le ton juste, faisant preuve d'un humour et d'une légèreté assumée, mais là où elle a fait très fort, c'est qu'à la différence de séries comme Usotsuki Lily (par ailleurs très bien), elle réussit à émouvoir le lecteur tout en le distrayant. On ne peut ainsi qu'être touché par le personnage de Tsukimi, jeune fille complexée et mal dans sa peau, qui prend lentement de l'assurance au fil de l'histoire, apprenant ainsi à s'accepter et à s'ouvrir aux autres. Je mentionnerai aussi Kuranosuke, un des personnages les plus intéressants de la série à mon avis, et pas à cause de son physique avantageux. De plus, tous les personnages, même les plus secondaires, dont la personnalité n'est qu'esquissée, ont une certaine profondeur et observer leur évolution est un délice.
Le seul point faible, c'est qu'on peut avoir l'impression que la série progresse trop lentement. Ce n'est pas réellement le cas. Simplement, l'histoire est racontée de manière tellement fluide que l'attente entre les chapitres est très frustrante pour le lecteur.
Kuragehime est donc à mon avis une série très drôle et très subtile à côté de laquelle il serait dommage de passer. J'espère vivement qu'elle sera licenciée !

La série a été licenciée peu après la publication de cet article sur le site de LD.

Fiche rédigée par Caro

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir